SANDRA KIM 

BIOGRAPHIE

Sandra Kim, née Sandra Caldarone, voit le jour à Montegnée (Liège) le 15 octobre 1972.

 

Le 3 mai 1986, Sandra Kim remporte le « Concours Eurovision de la Chanson » à Bergen (Norvège) en représentant la Belgique avec « J’aime la vie ». Du haut de ses 13 ans et demi, à ce jour, c’est la plus jeune gagnante de toute l’histoire du concours. En peu de temps, le single devient double disque de platine. Plus de 350.000 singles sont vendus en Belgique, 1.400.000 à travers le monde et numéro 1 du Top 50 Belge, et ce durant plusieurs semaines. La même année, elle participe au Yamaha Tokyo Festival où elle termine quatrième ex-aequo avec Eros Ramazzotti. Ensemble, ils partent en tournée à travers le Japon.

Quelques mois plus tard, Sandra est contactée pour chanter le générique du dessin animé « Il était une fois la vie », écrit et composé par Michel Legrand. Parallèlement, elle enchaine les singles, albums, disques d’or et prestations télévisées en Belgique mais aussi dans de nombreux pays tels que Pays-Bas, Allemagne, Luxembourg, France, Espagne, Portugal, Suisse, Norvège, Danemark, Suède, Finlande, Turquie, Roumanie, Israël, Japon et USA.

 

En 1990, à l'occasion du 60ème anniversaire du roi Baudouin et du 40ème anniversaire de son règne, Sandra interprète en duo avec Luc Steeno, devant la famille royale, une de ses chansons « J'aime mon pays - Ik hou van mijn land ». C’est aussi  l’année où elle co-présente durant deux années l’émission musicale « 10 qu’on aime » sur RTL TVI. Toujours dans le domaine de la télévision, Sandra fait partie, en 1996, du jury de l’émission « Pour la Gloire » sur la RTBF. Un an plus tard, en compagnie d’Helmut Lotti et Paul Michiels, ils interprètent en trois langues la chanson « Song for Kosovo » pour les victimes de la guerre.

 

1997 toujours, Sandra se lance un nouveau défi en participant à la comédie musicale « Les Misérables » de Victor Hugo et en y interprétant le rôle d’Eponine pendant plusieurs mois à Anvers.

Au début des années 2000, son enthousiasme pour les comédies musicales lui vaut le rôle de Soliste dans le spectacle « Musicals from the heart 1 et 2 », aux côtés de Chris Van Tongelen et de Jan Schepens, un show spectaculaire sous forme de compilation des plus belles chansons de comédies musicales (« Cats », « Grease », « Saturday Night Fever », « Fame », « Les Misérables », etc.). Cette superbe production tourne en 2001 principalement en Flandre et aux Pays-Bas. 

En 2003, à l’occasion du 10ème anniversaire du couronnement du Roi Albert II, Sandra et d'autres artistes rassemblent les Belges en chanson. Deux ans plus tard, elle participe au grand Gala du 50ème anniversaire du « Concours Eurovision de la Chanson » à Copenhague où elle interprète « No n'ho l’eta ». En compagnie de Micha Marah et Afi, Sandra se lance en 2006 dans un nouveau spectacle « The SouldivaZ » où les trois artistes chantent les plus grands hits du répertoire soul ! En 2008 les « Gauff » l’invitent au Francofolies de Spa pour y interpréter le célèbre titre « Highway to hell ».

En 2011, Sandra chante dans les trois langues du pays l'hymne national avant le départ du «Grand Prix de Formule 1 à Spa-Francorchamps». Olivier Monssens, réalisateur, contacte Sandra pour la réalisation d'un documentaire « L'Autre vie » consacré au Concours Eurovision de la Chanson. Le reportage est diffusé sur la RTBF (La Deux) avec beaucoup de succès.

2012. A la demande de Stéphane Pauwels, Sandra accepte de se confier et de parler de sa vie privée et professionnelle dans « Les Orages de la Vie » sur RTL-TVI. L'émission est un carton d'audience ! Pour le 20 juillet, la veille de la Fête Nationale, c'est dans le quartier des Marolles à Bruxelles que Sandra se produit avec Sam Gooris et Le Grand Jojo.

L'année 2013 porte bonheur à Sandra. Elle est choisie pour être une des voix à interpréter «(Je vous aime) Je t’aime tu sais/Ik hou van U» le 20 juillet à l'occasion de la Fête Nationale Belge, toujours dans le quartier des Marolles, mais surtout devant un parterre royale pour le règne du nouveau souverain, le roi Philippe. Avec son épouse la reine Mathilde et l'ancien couple royal Paola et Albert II, ils applaudissent les artistes présents sur scène (Johan Verminnen, Udo, Lio...). Un nouveau challenge s'offre à Sandra deux mois plus tard, celui d'animatrice radio ou plutôt chroniqueuse sur VivaCité dans l'émission matinale « Le 8/9 » de Benjamin Maréchal. Une expérience enrichissante !

Sandra renoue avec la télévision en 2014 sur RTL-TVI dans l'émission estivale « Café Brazil ». Avec son ami Stéphane Pauwels, elle devient chroniqueuse sportive aux côtés de Caroline Fontenoy, Bérénice et Emilie Dupuis. Parallèlement à la télé, Sandra continue à chanter dans divers endroits de la Belgique, pour son plus grand plaisir.

Il suffit de voir son agenda, Sandra est très demandée aux Pays-Bas. C'est à Amsterdam qu'elle se produit en 2015 pour le concert « Sing Along (Feest) Festival». Elle est aussi appelée à être « guest » pour le concert annuel flamand « Schlager Festival », un des plus attendus par les spectateurs du nord du pays.

A l'occasion de ses 30 ans de carrière, Sandra fourmille de projets pour l'année 2016. Contactée par Claude Rappé, ancien présentateur sur RTL-Télévision aujourd'hui écrivain, il lui propose de coucher ses souvenirs dans un livre « Si j'avais su ». Joëlle Scoriels l'invite également dans « 69 Minutes Sans Chichis » sur la Deux (RTBF) pour parcourir sa carrière. Sandra se produit aussi en Flandre sur Radio 2 et Q-Music pour le même événement. RTL-TVI l'invite à participer à une émission spéciale à l'occasion de la commémoration du 70e anniversaire de l'immigration italienne en Belgique. Accompagnée d'artistes dont Salvatore Adamo, Sandra interprète une chanson en italien avec une grande émotion.

Tout en continuant à se produire un peu partout dans le pays, Sandra participe à l'oeuvre caritative de RTL-TVI « Télévie » en 2017. Rebelote en 2018 avec en plus, un hommage à Maurane en compagnie d'Axelle Red et Salvatore Adamo. Un nouveau projet musical voit le jour pour Sandra. Avec deux musiciens, Marco Z et Bejir (Meneti) Memeti, elle créé un nouveau concept italien « Bella Italia ». Le succès est immédiatement assuré et elle parcourt avec ses musiciens la Belgique...

2019. « Bella Italia » occupe la majeure partie de ses week-ends. Sandra se rend également au Forum de Liège pour un nouvel hommage à Maurane. Ensuite, direction la Norvège pour interpréter son fameux « J'aime la vie ». Le public répond présent ! A l'occasion de son 75e anniversaire, le magazine Ciné-Télé-Revue la contacte pour faire partie d'une photo historique regroupant 75 visages qui ont marqué la télévision, toutes générations confondues. Un bel hommage pour Sandra.